compte-rendu de la réunion départementale d’Emancipation du 18 janvier

REUNION ÉMANCIPATION Groupe Départemental 83
DU 18 JANVIER 2007.

4 Camarades présents : 1 SNUipp, 3 SNES excusé : 1 Sud Education

- Point sur le contexte politico syndical.

- Retour sur le congrès départemental de la FSU.

- Organisation de la tendance.

1. Le contexte.

D’abord l’appel à la grève dans la fonction publique du 8 Février lancé par l’intersyndicale sous les mots d’ordre des salaires et de la défense des statuts. L’annonce de cette grève intervient deux jours avant la manifestation nationale organisée par la FSU à Paris le 20 Janvier. Ce n’est pas anodin : il y a eu des réticences de la fédération à mobiliser par la grève pour protéger « sa » manif au lieu de s’inscrire dans une perspective d’extension des luttes sur la durée.

Parallèlement, le métier est « remué » de toutes parts :

- Le premier Degré en grève à Marseille pour contester la répression d’animateurs du réseau RESF.

- Les attaques pesant sur le second Degré via le décret De Robien.

- L’intersyndicale du 93 posant la question de la grève reconductible.

- La carte scolaire et les risques de suppression de 190 postes (Secondaire) dans l’académie.

- La coordination du Haut Var et son AG prévue pour le 8 Février.

- Débats et actions du SNUIPPavec les directions d’écoles qui font toujours un blocage administratif ; proposition fait dans le Var pour que les élus SNU démissionnent de leur mandat en commission paritaire en protestation contre les sanctions liées aux blocages.

- En toile de fond, l’ombre du projet de statut d’EPEP des écoles sur le modèle des EPLE dans le second degré.

2. Congrès FSU du Var.

Bons scores de la tendance Émancipation dans le Var (aux alentours de 12%) qui lui ont valu de constituer la quatrième composante du congrès. Avec 7 représentantEs, nous avons pu faire des interventions écoutées qui ont parfois suscité des débats et des clivages au moment des votes.

A noter des prises de positions divergentes des U et A au sein du SNUIPP par rapport au SNES. L‘éventualité d’un clash à venir n’est pas à écarter ?

Des perspectives du côté du SNEP dans le débat sur la lutte et ses modalités, avec des convergences sur certains points.

On regrette tout de même le blocage persistant du système (UA...) vis-à-vis des formes de lutte (AG souveraines...) ; plus regrettable encore la politique de rejet systématique ou de dénigrement du SNES /UA académique par rapport aux revendications proposées par Émancipation.

3. Organisation.

La grande nouvelle, c’est évidemment la création et le lancement « officiel » du site Emancipation 83 avec un objectif clair : devenir un « lieu incontournable » pour les luttes sociales dans le département en en faisant une sorte « d’agenda des mouvements ».

Dans cette optique, il faudra mutualiser les informations et alimenter le site, et en faire la promotion dans les milieux concernés par la lutte et le social (réseau associatif...)

Rappel de la sortie d’un numéro spécial de la Revue nationale de la tendance en Avril/Mai sur les pratiques de lutte.

Clôture de la réunion sur la référence au congrès académique du SNES (15 et 16 Mars prochain) et à la constitution des fameuses listes à déposer pour la CA académique (& co.).

(notes S.D)