Communiqué de l’intersyndicale second degré du Var (22 janvier)

COMMUNIQUÉ DU 22 JANVIER 2007 DE L’INTERSYNDICALE SECOND DEGRÉ DU VAR

(SNES-FSU, SNEP-FSU, SNUEP-FSU, SNALC- CSEN, SNFOLC, SE-UNSA, SUD-EDUCATION, SNETAA-EIL, SDEN-CGT, SGEN-CFDT, SNCL-FAEN)

{{}}

L’intersyndicale du Var du second degré s’est de nouveau réunie le jeudi 18 janvier 2007.

Suite à la réussite de la grève du 18 décembre 2006, elle se félicite que l’intersyndicale nationale des 15 organisations ait décidé de s’adresser de nouveau au Premier Ministre Villepin. Elle fait sien le dernier communiqué de l’intersyndicale nationale du 16 janvier 2007 :

CNGA, FEP-CFDT, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA EIL, SNFOLC, SNPEFP-CGT, SNUEP-FSU, Sud-Education, SUNDEP, UNSEN-CGT, SNCL FAEN

Décret sur les obligations de service des enseignants du 2nd degré :

Après le 18 décembre, l’intersyndicale poursuit son action en janvier et février

{{}}

Les enseignants des lycées et collèges ont massivement répondu à l’appel à la grève du 18 décembre lancé par l’intersyndicale des 15. Les personnels ont ainsi exprimé leur adhésion aux deux revendications de l’intersyndicale :

- retrait du projet de décret sur les obligations de service, remettant en cause le décret de 1950 et les statuts particuliers.

- ouverture de véritables discussions pour que des réponses soient apportées à la nécessaire prise en compte des réalités du métier.

Le ministre a fait le choix de minimiser, contre l’évidence, la portée de la grève et de ne pas tenir compte de la colère qui s’est exprimée. Il multiplie les propos provocateurs et a transmis le projet de décret au Conseil d’Etat comme si de rien n’était.

Le Ministre en rajoute en préparant une rentrée 2007 encore plus mauvaise que celle que prévoyait le budget 2007 : plus de 6 000 postes supprimés à la rentrée, 27 000 depuis 2003.

C’est donc le Ministre qui porte l’entière responsabilité de la persistance d’un conflit qui dure depuis maintenant trois mois.

L’intersyndicale des 15 réunie le 15 janvier a décidé de nouvelles suites à son action après la journée d’interpellation du Premier Ministre du 11 janvier .

Elle s’adresse au Premier Ministre pour exiger qu’il réponde enfin aux interpellations dont il a été destinataire le 20 décembre et le 11 janvier.

L’intersyndicale propose que chaque CTP et chaque CA soit l’occasion d’exprimer les revendications des personnels (lecture d’une motion). Elle appelle à développer au niveau des académies, des départements et des établissements, en liaison notamment avec la tenue des CTP, des initiatives sur la rentrée (décret, suppressions de postes, etc..)

Elle décide le principe d’une nouvelle grève sur ses revendications pour le début février dont elle arrêtera les modalités en convergence avec les décisions qui seront prises pour la même période au niveau de l’ensemble de l’éducation et de la fonction publique.

Après discussion, l’intersyndicale du Var du second degré a décidé :
-  d’appeler au rassemblement du 24 janvier 2007 devant le Rectorat de Nice à 14h au moment du CTPA concernant la répartition des moyens pour la rentrée scolaire 2007 déclinant les conséquences dans notre académie des plus de 6000 suppressions de postes dont 3058 correspondant au projet de décret de Robien)
-  d’organiser une conférence de presse le Mercredi 31 janvier 2007 à 14h 30 à la bourse du travail de Toulon
-  de demander audience au Préfet du Var le même jour, afin de déposer les signatures de la lettre ouverte au Premier Ministre Villepin

L’intersyndicale du Var considère que les enseignants indiqueront, en signant massivement cette pétition à Villepin, qu’ils sont prêt à aller jusqu’au bout, y compris par la grève à l’appel de l’intersyndicale nationale. (Pétition au verso de cet appel)

Signez, faites signer massivement la lettre ouverte à Villepin !