Rassemblement contre le projet de loi de "prévention de la délinquance"

, par  Emancipation 83

A l’appel du "Collectif varois contre la discrimination sociale"

Rassemblement mardi 23 janvier 2006
de 12h à 14h, place de la Liberté à Toulon

Le projet de loi « Prévention de la délinquance » risque d’être voté très
prochaînement, malgré notre mobilisation.

Savez-vous que ses dispositions portent gravement atteinte aux libertés de chacun d’entre nous ?

- Ce texte remet en cause le secret professionnel des travailleurs sociaux
et des professionnels de la santé, au risque pour les personnes en
demande d’aide d’être stigmatisées et fichées.
- Des informations d’ordre privé (situation familiale, financière, difficultés
passagères d’ordre social) devront être transmises au maire de votre
commune par ces professionnels.
- Plusieurs dispositions de la loi concernent l’école en modifiant aussi le
code de l’éducation : l’article 9 précise en effet que les établissements
scolaires et universitaires « participent à la prévention de la délinquance », mettant ainsi l’école au coeur de ce nouveau dispositif sécuritaire.

Simultanément, l’administration de l’Education Nationale met progressivement en place un système de gestion centralisé des élèves appelé BASE-ELEVES.
Tous les élèves seront fichés dans un fichier informatique unique, centralisé au niveau national. Pour chaque élève, les directeurs d’école indiqueront
notamment les redoublements, les aides diverses (RASED...), la nationalité, la date d’arrivée en France, la langue et culture d’origine.
Jusqu’à présent, chaque école constituait son propre fichier pour gérer les
élèves, mais ce fichier restait à l’école. Il n’y avait pas de centralisation ni de risque de croisement avec d’autres fichiers. En revanche, « Base-élèves », cette énorme machine, présente un risque majeur de fichage des enfants et de leurs familles, à l’échelle nationale.
Les enseignants, les travailleurs sociaux, les soignants, ne doivent
pas devenir des rouages de la politique sécuritaire qui se met en place...

Pour exprimer notre refus du projet de loi
« PRÉVENTION DE LA DÉLINQUANCE »
et de « BASE-ELEVES » :
rassemblement mardi 23 janvier
de 12h à 14h, Place de la liberté

ANAS 83, CGT Conseil Général Var, Emancipation 83, LDH-Toulon ,SNUAS-FP/FSU, SNPES-PJJ/FSU, SUD Education , SUD Santé-Sociaux, Rasl’frontToulon-Brignoles

Contact : collectif83@apinc.org

Navigation

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves