Votes internes au SNUipp : votez Emancipation !

, par  Emancipation 83

Le SNUipp-FSU a tenu son congrès il y a quelques mois. Ses syndiquéEs vont maintenant voter sur les orientations défendues par les différentes tendances du syndicat. Ce vote se tient dans un contexte décisif, alors qu’est annoncée une nouvelle régression concernant les retraites… mais aussi la poursuite de l’application des contre-réformes dans l’éducation (loi Peillon, formation des maîtres, décret sur les “rythmes scolaires”…). Voici l’orientation proposée par Emancipation et publiée dans le journal du SNUipp 83. Vous pouvez consulter notre texte national en allant ici : http://www.emancipation.fr/spip.php?article896

Pour l’émancipation de l’école,
Pour un syndicalisme de lutte

Lors de son récent congrès, le SNUIPP-FSU a voté de nombreux mandats, discutés et amendés en amont dans chaque département.
Cependant, même si le SNUIpp s’est doté de mandats revendicatifs sur le refus du socle, du LPC et de l’APC, il n’a pas su contrer les attaques gouvernementales des dernières années : suppressions de postes, Base Élèves, désobéisseurEs sanctionnéEs, réforme des retraites, RASED, masterisation, disparition des IUFM, attaques anti-laïques, augmentation des effectifs…
Quant au temps de travail des enseignants : revendiquant 18h d’enseignement à son premier congrès, le SNUipp a reculé et demande maintenant "une baisse de temps d’enseignement à 23h + 3h avec l’objectif d’aller vers 21h+3h".

Emancipation propose que le SNUIPP défende :
- 18h hebdomadaires d’enseignement sur 36 semaines, donc 3 maîtres/2 classes,
- un corps unique d’enseignantEs de la maternelle à l’université (alignement vers le haut des statuts, salaires, conditions de travail).
- pré-recrutement à l’issue du bac sous statut d’élève professeur, rémunéré et donnant droit à la retraite, concours à l’issue de la licence, formation initiale de deux ans intégrant la Laïcité et les pédagogies coopératives ;
- titularisation immédiate et sans condition de touTes les précaires ;
- fin du blocage des salaires, augmentation uniforme de 500 € pour touTEs ;

Ces revendications s’articulent avec la perspective d’une école égalitaire, démocratique et émancipatrice :
- tout d’abord l’abrogation de tous les dispositifs attaquant l’école publique : décret sur les "rythmes scolaires", LPC, Base-Elèves…
- 25 élèves maximum par classe, et moins là où c’est nécessaire ;
- une seule école publique et laïque par la nationalisation sans indemnités ni rachat de l’enseignement privé confessionnel et patronal ;

Retraite, attrape-moi si tu peux !!
La nouvelle réforme gouvernementale des retraites programme une augmentation de durée des cotisations allant progressivement jusqu’à 43 ans… C’est inacceptable !
Le SNUIPP doit agir pour :
- le retrait du projet de loi sur les retraites, et donc refuser toute proposition d’aménagement, de "négociation" ou de "dialogue social",
- le retour à une retraite après 37,5 annuités, à 55 ou 60 ans avec 75% du dernier salaire ;

Dans cette optique, il n’est pas possible de se contenter de "journées d’action" saute-mouton.

Emancipation propose donc un autre syndicalisme qui :
- organise les luttes avec des appels clairs à la grève et des revendications discutées en AG, à partir desquelles s’organise l’action à la base…
- organise la reconduction de la grève en l’assortissant de toutes les possibilités de blocages de secteurs clés de la production.

VOTEZ EMANCIPATION

Contact : er@emancipation.fr

Navigation

Brèves Toutes les brèves