Retraites : lutter pour le retrait du projet Sarkozy

, par  Emancipation 83

Ci-dessous le texte voté à propos des retraites lors du récent congrès de SUD Education 83. A Emancipation on est bien d’accord avec, y compris quand on n’est pas à SUD !

"Après leur défaite électorale aux régionales, Sarkozy et son gouvernement, s’appuient encore plus sur le dialogue social pour faire passer la « réforme » des retraites.

Les concertations, dans le cadre du COR (Conseil d’Orientation des Retraites), puis dans le cadre des rencontres avec les organisations syndicales, ne permettront pas d’infléchir les choix du gouvernement. La seule justification de ces concertations est de faire croire que l’on écoute les organisations syndicales et d’étaler dans le temps les annonces sur le contenu réel de la contre-réforme des retraites.

Le congrès de SUD Education Var se prononce pour que les organisations syndicales sortent du COR et n’y remettent plus les pieds. SUD Education Var se prononce pour que les organisations syndicales cessent de participer aux concertations avec le gouvernement. Ainsi elles ne pourront plus servir de caution aux attaques, actuelles et futures, menées par les gouvernements et le patronat sur nos retraites.

Le calendrier mis en place par le gouvernement lui permet actuellement de contrôler le calendrier syndical. Il faut que cela cesse ! Le gouvernement retarde le plus possible l’annonce officielle du projet qu’il veut faire adopter en conseil des ministres en juillet et voter en septembre. Dans le même temps la riposte syndicale se fait attendre et recommence comme en 2009 avec des journées de grèves trop éloignées : 21 janvier, 23 mars, 27 mai, et maintenant le 24 juin à l’appel de l’intersyndicale CGT-CFDT-FSU-Solidaires-UNSA, sans oublier le 15 juin à l’appel de FO. Tout semble être fait pour que l’échec du mouvement de 2003 se reproduise une nouvelle fois, ce qui serait fatal au mouvement ouvrier !

La division syndicale sur la base des intérêts de « boutique » ne servira ni la lutte, ni les intérêts des travailleuses et des travailleurs. La recherche de l’unité syndicale est une nécessité pour que le mouvement de résistance puisse se développer et sortir vainqueur des luttes. Si les revendications doivent être claires, elles le seront d’autant plus si les salarié-e-s, les étudiant-e-s, les privé-e-s d’emplois, les retraité-e-s s’en emparent. C’est pourquoi le mouvement doit aussi s’élargir par des collectifs de défense fédérant toutes les composantes du mouvement social (syndicats, partis, associations).

Le congrès de SUD Education Var revendique l’abrogation de toutes les contre-réformes adoptées depuis 1993 (Balladur, Fillon) pour :
- un droit de partir à 60 ans avec une retraite complète, à 55 ans pour les travaux pénibles et les régimes spéciaux ;
- 37,5 annuités de cotisations pour avoir une retraite à taux plein ;
- validation (sans rachat) des périodes de chômage, d’étude et de stage dès l’âge de 18 ans ;
- pas de retraite à taux plein inférieure au SMIC ;
- suppression de la décote et indexation des pensions sur les salaires ;
- création d’un revenu socialisé d’étude d’un montant au moins égal au SMIC pour tous les jeunes en formation ;
- une véritable politique en faveur de l’emploi des jeunes en particulier ;
- création massive d’emplois publics dans les secteurs socialement utiles ;
- interdiction des licenciements dans les entreprises qui dégagent des bénéfices et remboursement des exonérations et subventions qu’elles ont perçues.

Navigation

Brèves Toutes les brèves