Communiqué de l’AG du lycée Jean Moulin de Draguignan (12 mars)

, par  Emancipation 83

Ci-dessous le communiqué de l’AG de grévistes de Jean Moulin, voilà des prises de position permettant d’aller vers le développement et l’auto-organisation des luttes !

Communiqué de presse

AG du lycée Jean Moulin
vendredi 12 mars

La grève du 12 mars a été particulièrement suivie au lycée Jean Moulin : au moins 40% de grévistes parmi les enseignants, ce qui est exceptionnel.

Les personnels réunis en assemblée générale refusent la dégradation de la qualité du service public d’éducation.

Ils refusent les trois suppressions de poste, l’augmentation du nombre d’élèves par classe (qui passe de 30 à 32 en moyenne), et l’augmentation du nombre d’heures supplémentaires qui représentent pour l’an prochain l’équivalent de 10 postes, autant d’emplois sacrifiés en période de crise et de chômage.

Ils refusent les conditions catastrophiques de remplacement déjà vécues cette année au lycée et dénoncent les projets du ministre en la matière : substituer aux profs titulaires remplaçants (formés pour cela) des étudiants, des personnels sans formation, et des retraités rappelés pour pallier les suppressions d’emploi.

Ils refusent la suppression des postes de surveillant (1.5), qui aggrave les problèmes d’incivilité en augmentation au lycée.

Ils considèrent que les réformes des lycées et de la formation des professeurs aggraveront la situation : baisse de la qualité de l’enseignement dispensé, dégradation de l’orientation des élèves, suppression à venir des dédoublements de classe...

Pour une éducation de qualité ils revendiquent : des moyens suffisants en heures et en postes (surveillants comme enseignants) et le retrait des réformes en cours qui ne font qu’habiller ces suppressions.

Ils envisagent de poursuivre l’action cette semaine de différentes façons : débrayages, réunions d’information à destination des parents, etc.

Navigation