Compte-rendu de l’AG des établissements d’Ile-de-France (23 mars)

, par  Emancipation 83

Le mouvement ne faiblit pas en Ile-de-France, quand est-ce qu’on s’y met dans tout le pays ? En pièce jointe et ci-dessous, le compte-rendu de la dernière AG des établissements, qui seront en grève le 30 mars.

Compte-rendu de l’AG Ile-de-France du 23 mars 2010

109 présents venant de 10 écoles, 33 collèges, 20 lycées (LG et LP), 1 CIO (Pantin) et 1 IUFM.

Motion votée
L’AG Ile-de-France se félicite de la mobilisation d’aujourd’hui, constate les difficultés de la mobilisation actuelle (sur des parties du 93) mais aussi son potentiel réel (92 Nord, IUFM…).
En conséquence, l’AG Ile-de-France propose :
- de se mettre en grève le mardi 30 mars et de se rassembler à 14h place de l’Odéon
- de rejoindre les mobilisations en lien avec les parents, notamment la manifestation du samedi 3 avril de la Seine St-Denis vers Paris

L’AG demande aux directions syndicales de lancer un appel national à la grève pour la semaine prochaine

Bilan Manif
D’après la CGT, 60.000 participants en Ile-de-France, et 800.000 sur toute la France. Bon cortège éducation nationale, très remarqué par son dynamisme de l’Ag IdF et grâce à la banderole de l’AG de ville de Bobigny.

Perspectives.
St Denis : Dynamique avec les parents sur la semaine. Manif importante ce matin.
Perspectives :

- AG des enseignants du 93 1er et 2nd degré le vendredi 2 avril à 19h à la Bourse du travail de St Denis pour discuter des perspectives de la mobilisation
- Manifestation avec les parents du 93 vers Paris le samedi 3 avril.

SUD éducation : Pour le premier degré, Romainville a voté la reconduction jeudi et vendredi et Aubervilliers sur mardi 30 et jeudi 1er. Sud poussera à l’intersyndicale Créteil 1e et 2nd degré du 24 mars à un appel à la grève pour le mardi 30 mars ou le jeudi 1er avril.

Un intervenant du supérieur fait le lien avec la mobilisation du sup. du printemps dernier

Une Conseillère d’orientation psychologue, explique les risques de fermeture des CIO départementaux.

Aubervilliers : 50 en AG 1er et 2nd degré ce matin. Votes sur grève du 30 mars (31 pour, 11 abstentions), du 1er avril (26 pour, 19 abstentions) et manifestation du 3 avril (38 pours, 1 contre, 2 abstentions, mais seulement 25 participants iront).

92 Nord : Dans le premier degré ils débutent la reconductible, qu’ils revotent chaque jour. Une quinzaine de grévistes dans des équipes mobiles, rejoints par des profs du secondaire. Appel à reconductible dès le 30. La grève marchante commence à prendre. La mobilisation s’étend. AG à la Bourse du Travail de Gennevilliers à 9h le 30 mars.
- Le 30 mars apparaît comme la date suivante de mobilisation, avec une possibilité que le 92 prenne le relais du 93.

Pierrefitte / Villetaneuse : AG avec parents, dynamique ascendante, même si ça ne remplace pas la grève.

Paris : Dans le 1er degré, 70% de grévistes aujourd’hui, mais aucune perspective. Dynamique sur les IUFM, même si approche des concours : AG lundi à 17 h 30 sur la mastérisation.{{}}

SNES Créteil : Les mots d’ordres ont été popularisés
- initiative pour la défense de la voie techno mercredi 24 mars devant le ministère.
- Il y a des mobilisations dans le Sup et dans les IUFM sur la masterisation. C’est le mot d’ordre central de la mobilisation. Le SNES va appeler à mettre en place un refus collectif d’être tuteur
- Problème de la manif du 3 avril : c’est le week-end de Pâques, donc pas sûr qu’il y ait les parents.

Villejuif (94) étaient à 71 % de gréviste dans le premier degré et préfère une vision optimiste des suites d’autant que les assistants d’éducation commencent à se mobiliser.

CNT : la manif ne pousse pas au pessimisme, il faut appeler au 30 pour être en phase avec Toulouse et le 92

Prochaine AG IdF le mardi 30 mars à 18 h 00 à la bourse du travail de Paris, 3 rue du Château d’eau.

Navigation

Brèves Toutes les brèves