En direct du congrès de la FSU de Lille : quatrième jour

, par  Emancipation 83

Quatrième jour :
Temps universel 54 567 345, Cadran 24, système solaire Terre ...

Ce matin, début de la session plénière thème 3. "Pour des alternatives économiques, sociales et environnementales".
On commence à 9h, et nombreux sont ceux qui sont avec des poches sous les yeux. Rapport de la tribune, présentation du texte consolidé.... mais le besoin d’expression est tel que tous dépasse plus ou moins leur temps. Au début c’est cool... mais au fur et à mesure les tensions montent.
Le sentiment d’impuissance renforce la capacité à écouter les interventions de chacun.... On écoute, on traîne, on passe au bar, allons voir les stands.... bref, plus qu’un débat une suite de prises de parole.... en temps limité... 2min30 OK mais dans un temps limité.
Je m’aperçois que finalement c’est un peu le mode de fonctionnement que nous avions en AG... en 2009. Une liste limitée, une durée de 2h et chacun s’inscrit.... Intéressant non ... Alors pourquoi cela fait-il tant de tensions en congrès ... Les votes commencent tard dans la matinée, si bien que nous finissons à 14H sans avoir éclusé tous les votes... En fin de matinée, le représentant de l’UNSA passe et est sifflé par les mêmes qui la veille étaient outrés de la banderole "Conti"... allez savoir....

Repas rapide, reprise des votes à 15H.
La présidente de séance, commence les votes. Ah oui, à la demande du SG de la FSU, un mode de vote rapide (pour gagner du temps) est proposé. Bon on vote les pour, les NPPV et si les chances d’être adopté sont nulles alors on passe au suivant : amendement refusé. Malgré la confusion au début NPPV, pas NPPV, etc... l’assemblée se calme et accepte.
Malgré cela, le temps est nécessaire... et c’est là que pour la première fois je me révolte... ; et puis, dans la précipitation, et pour "gagner du temps" la présidente propose de voter à l’applaudimètre 2 motions.... C’est incroyable. Certes, ces motions auraient sans doute obtenu l’unanimité, nous ne le saurons jamais, mais je trouve que c’est un déni de démocratie. Pourquoi, ou de quel droit la tribune estime qu’une motion mérite l’applaudimètre. La motion Guadeloupe de la veille a eu un vote à l’unanimité.... mais là y’ avait le temps.... Mais alors pourquoi.... le manque de temps... La fatigue... bref, l’esclandre éclate entre l’assemblée, et les "minoritaires" sensibles à leur reconnaissance au sein des votes... Et puis mince, pourquoi ne pas tout faire à l’applaudimètre d’ailleurs puisque quasiment tout les votes sont déjà joués vu les tendances et les syndicats en présence. Bref, jusqu’ici je trouvais un fonctionnement exemplaire... mais là il y a eu glissement, accident… mais on a pas gagné du temps loin de là....

Enfin une fois le texte du thème 3 voté à une grande majorité, il n’y a rien à redire, on passe au thème 4, important puisque l’adhésion à la CES en en jeu. La tension est palpable dans les interventions.... Les rapporteurs ont décidé d’intégrer l’adhésion dans le texte. C’est le fait principal... les interventions commencent...
Rebelote, des interventions dans le calme, sauf un peu au début. En gros des interventions principalement sur CES ou pas CES .... Des syndicats pour, des tendances contre, des SD pour et d’autre contre.... Que va-t-il sortir de là... La parole est au rapporteur du thème... Discussion intervention, en gros moitié-moitié sur l’adhésion ou non à la CES. Les interventions toutes sont pertinentes, et au vu des interventions on pourrait penser que les votes seront tendus... mais en fait... lors de vote, on revient de suite sur la réalité. Peu de textes proposés en amendement montent au-delà de 100 voix. Les groupes minoritaires votent leurs textes, parfois en s’associant, parfois seuls. Le sentiment d’impuissance (quand on est en minorité bien sûr) augmente...
Bref au final, sur le vote de l’adhésion ou non, qui était le point central de ce thème 4, on retrouve un vote bloc. Plus de 85% pour l’adhésion ... L’impression est étrange. Une déception tout de même, ou plutôt une incompréhension... Pourquoi cette impression de débat floué... sans doute que pour la plupart, les intentions de vote sont déjà dans les têtes.... je ne sais pas, mais l’impression reste.
Une fois le vote du thème 4 fait, c’est au tour des statuts. Bon idem. Les propositions proviennent des minorités. Normal... Logique même. Mais bon… les sentiments d’impuissance persistent...
Finalement on finit à 21h30 ou quelque chose comme cela. De la 4ième journée je retiendrai finalement que 2 trucs ponctuel. 1-Il fallait finir avant 21h30 parce que le palais fermerait.... mais en fait pas mal avait en fait réservé au resto non ;-) car pour la commission action (ha puis j’oubliais je me suis tapé ça aussi jusqu’à 23h) les locaux étaient ouverts. 2-J’ai pas compris mais alors pas du tout pourquoi la motion demandant le retrait du SMA, bridant à mort le droit de grève des collègues du primaire n’a pas été votée.... J’aurais pensé que la FSU fasse au moins ça.... Mais bon restau et dodo demain j’ai une intervention sur le texte action....

Navigation

Brèves Toutes les brèves