Les grèves s’étendent dans le 93... pour une lutte d’ensemble !

, par  Emancipation 83

Depuis deux semaines environ, les établissements du 93 sont dans l’action, de plus en plus nombreux, et pour beaucoup en grève reconductible. Le mouvement porte sur des revendications qui concernent toute l’éducation nationale : suppressions de postes, retrait de la réforme des lycées... il appartient aux personnels, avec leurs organisations syndicales, d’étendre nationalement ce mouvement pour gagner et infliger une défaite à la politique gouvernementale. Dans l’académie de Nice comme ailleurs !

Ci-dessous un bref compte-rendu de l’AG des établissements d’Ile-de-France du jeudi 11 février, et en pièce jointe :
- compte-rendu détaillé de l’AG des établissements
- l’appel intersyndical du second degré sur l’académie de Créteil, appelant notamment à la grève pour les mardi 16 et jeudi 18 février

Bref compte-rendu de l’AG des établissements en grève :
Ce 11 février, après une manifestation très dynamique de 1500 à 1800 personnes (6 à 700 mardi dernier), personnels élèves et quelques parents FCPE et élus, l’AG des établissements en grève s’est tenue à la bourse du travail de Paris ( grande Croizat, la salle retenue s’étant avérée trop petite).
Elle a rassemblé 75 établissements, dont 63 en grève 26 lycées (dont 13 lycées pro) 29 collèges et 2 écoles et 6 CIO. les établissements étaient encore majoritairement de Seine Saint Denis, mais un quinzaine d’établissement étaient en grève sur le 94, et une AG du 91, de plus de 50 personnes appelle à la grève et à manifester mardi avec l’académie de Créteil. Le mouvement autointitulé "grève marchante" gagne de proche en proche - par le biais de visites d’établissements par des collègues déjà mobilisés. L’AG propose aux établissements *d’être en grève *et de *manifester mardi 16 février à Paris (14 h Odéon ) ; avec un nouvel appel appel pour jeudi 18 février,* avant de passer le relais aux académies qui vont rentrer (l’appel va suivre et de préparer la rentrée dès la première semaine en mars.

Il faut partout où c’est possible, de la maternelle à l’université, organiser ce passage de relais aux académies qui vont rentrer le 22 février, puis après les 29 février, pour qu’on reprenne touTEs ensemble début mars.

Bon courage
Olivier

Navigation

Brèves Toutes les brèves