Lycée Janetti (Saint-Maximin) : lettre au recteur

, par  Emancipation 83

Ci-dessous et en pièce jointe, la lettre des sections SNES et CGT au recteur, suite aux graves problèmes - pas spécifiques à cet établissement - depuis la rentrée.

Les représentants du personnel enseignant CGT et FSU le 25/09/2009

du Lycée Maurice Janetti de St Maximin La Ste Baume

A l’attention de Monsieur Le Recteur de l’Académie de Nice,

Sous couvert de M. le proviseur du lycée Maurice Janetti

Monsieur le Recteur, nous nous permettons d’attirer votre attention sur la situation préoccupante de notre établissement deux semaines après la rentrée 2009.

En effet, des blocs moyens provisoires non pourvus ou le non remplacement de certains de nos collègues laissent pour le moment des classes sans professeurs dans certaines disciplines ou obligent d’autres enseignants à effectuer des services très lourds en charge horaire qui ne sont pas conformes à nos statuts définis par les décrets d’obligation de service.

En Sciences Economiques et Sociales, 6h restent non pourvues. Deux classes de seconde sans option SES…

Un BMP d’éco gestion non pourvu en enseignement professionnel.

Enfin, des heures d’enseignement en latin ne sont toujours pas assurées, ce qui est très problématique.

A la vie scolaire, il reste un poste à 50% à pourvoir ; nous avons appris récemment qu’une Conseillère Principale d’Education était nommée pour effectuer une journée dans notre établissement (soit 30%). Nous nous interrogeons sur le bien fondé pédagogique de cette décision d’affectation concernant le travail d’une CPE dans un établissement. Depuis deux ans, le rectorat s’est engagé à assurer les remplacements des CPE du lycée. En septembre dernier, l’IPR vie scolaire à réaffirmé cet engagement. C’est pourquoi, nous demandons personnel soit affecté à temps plein sur notre établissement.

Le CDI ne peut fonctionner totalement avec une seule professeure documentaliste. Il est urgent d’affecter un enseignant supplémentaire. Nous rappelons qu’il y a 1200 élèves au Lycée JANETTI et que la commune de St Maximin ne dispose pas de Médiathèque.

Nous souhaiterions vivement pouvoir être reçus par le rectorat sur ces sujets, et rappelons que les personnels n’ont pas à faire l’objet de décisions aboutissant à nier leurs droits et leur statut.

Les personnels enseignants avec les sections CGT et FSU.

Navigation