communiqué de la coordination de l’université de Toulon : qui présidera les jurys de bac ?

, par  Emancipation 83

Université de Toulon : qui présidera les jurys de bac ?

Le baccalauréat concerne chaque année des centaines de milliers de lycéens. Ce diplôme bicentenaire, par son caractère national, demeure juste et équitable. Mobilisant l’ensemble de la communauté éducative, il consacre les connaissances et les compétences acquises dans l’enseignement secondaire. Plus encore, il ouvre aux candidats l’accès à des études supérieures. C’est pourquoi dès ses origines, ce diplôme fut conçu comme le premier grade universitaire ; c’est la raison pour laquelle tout jury de baccalauréat doit être présidé par un enseignant de l’Université. Cette charge, bien que non rémunérée, est assumée avec responsabilité par nombre d’entre nous parce qu’elle permet d’entretenir un lien fort et original entre l’Education Nationale et le monde de l’Université.

Dans un contexte de réformes iniques portant atteinte à l’ensemble de la communauté éducative, de la maternelle à l’Université, nous nous opposons avec force à la dévalorisation dramatique des diplômes universitaires induite par les réformes en cours, du baccalauréat jusqu’au master. Après plus de dix semaines de conflit, notre détermination demeure intacte et nous ne cèderons sur rien. Nous exigeons le retrait des décrets portés par les Ministres de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur. Un retrait pur et simple, qui ne soit pas assorti de fausses promesses ni de manœuvres dilatoires.

Si tel n’était pas le cas, nous refuserons collectivement de présider aux jurys de la prochaine session du baccalauréat. C’est pourquoi, en conscience, nous refusons aujourd’hui que nos noms servent à constituer ces jurys.

PJ : Lettre adressée au Recteur de l’Académie de Nice sous couvert du Président de l’Université de Toulon, liste des premiers signataires.

_

Navigation