Appel de l’intersyndicale 2nd degré du Var

, par  Emancipation 83

SDEN CGT Educ’action - SNES FSU - SNEP FSU - SNUEP FSU - SN FO LC - SUD Education

Grève du 18 mars

1500 manifestants en direction de la préfecture du Var pour exiger la satisfaction de leurs revendications :
- Restitution des heures et des postes d’enseignement
- Non à la généralisation du Bac Professionnel 3 ans
- Pour une offre de formation de qualité pour tous les élèves
- Pour l’abandon du rapport Pochard

Compte rendu de l’audience en préfecture du Var

Une délégation de l’intersyndicale SDEN CGT, SNES – SNEP – SNUEP FSU, FO, SUD avec le
soutien de la FCPE du Var, a été reçue par le directeur de cabinet du Préfet :

Elle était porteuse des revendications établies par établissement, des premières signatures recueillies sur la pétition intersyndicale académique contre la généralisation du Bac pro 3 ans.

Elle est intervenue en parlant d’une seule voix et en développant les conséquences concrètes sur les heures d’enseignements dues aux élèves en application des 133 suppressions de postes et 86 postes à compléments de service imposés dans le Var.

Ainsi, elle a déposé les revendications émanant de dizaines d’établissement du Var et exigé les réponses à ces demandes
urgentes effectuées par les personnels en présentant des exemples précis par établissement : classes à 35 élèves, classes déséquilibrées empêchant les dédoublements, options mais également heures d’enseignements obligatoires supprimées…

L’intersyndicale a également demandé l’arrêt du coup de force du Recteur sur la généralisation du Bac pro 3 ans.

La situation des personnels précaires (titulaires remplaçants, contractuels, vacataires…) fut dénoncée : affectation sur plusieurs établissements, non réemploi, temps partiel imposé…

Une intervention sur le 1er degré a été effectuée en précisant qu’il est également touché par la politique de restriction budgétaire et par une régression des contenus pédagogiques.

Le directeur de cabinet du Préfet a répondu qu’il ne pouvait répondre à ces demandes mais qu’il
allait centraliser les revendications aux Ministère, Rectorat et Inspection Académique du Var.

La délégation de l’intersyndicale a précisé qu’elle avait décidé cette demande d’audience au Préfet
puisque le Recteur et l’inspection académique du Var avaient répondu qu’ils ne pouvaient satisfaire les
demandes, qu’ils étaient « contraints » de respecter l’enveloppe budgétaire attribuée par le Ministère, à
savoir supprimer 185 postes.

Après discussion, le directeur de Cabinet s’est engagé à intervenir pour qu’enfin des réponses
favorables soient apportées à chaque établissement et pour que le Recteur reçoive
l’intersyndicale concernant la généralisation du Bac Pro 3 ans.

Il a conclu cette audience en précisant qu’il avait compris que les personnels étaient en colère, qu’ils
manifestaient contre un politique budgétaire dans une académie fortement touchées depuis plusieurs
années et que les organisations syndicales des personnels dénonçaient l’absence de concertation avec le
rectorat : audience non accordée sur les Bacs Pro 3 ans, refus de répondre favorablement aux
revendications des personnels, y compris de manière partielle…

L’intersyndicale, avec les personnels réunis ce mardi 18 mars, considère qu’il est
inacceptable de ne pas répondre aux personnels qui ont exprimé les besoins
nécessaires aux élèves, ont parfois décidé de se mettre en grève plusieurs jours
pour cela :

Le Recteur, représentant du Ministre Darcos doit répondre a
revendications des personnels !

Le Ministre doit lui en donner les moyens !

Le Préfet du Var, représentant du gouvernement, doit
intervenir dans ce sens !

L’intersyndicale du Var propose aux personnels de se réunir en AG pour débattre, faire le point de la situation.

Elle appelle les établissements qui ne l’ont pas encore fait à établir les
revendications afin de continuer à enrichir la légitimité de cette
mobilisation départementale.

En attendant, et afin de ne pas accepter la situation, elle décide de continuer à intervenir à tous les niveaux pour obtenir les réponses favorables.

L’intersyndicale du Var appelle à un :

Rassemblement le Mercredi 26 mars 2008
devant l’inspection académique à 8h

(Jour du Comité Technique Paritaire Départemental qui débute à 9h :
Instance de consultation, l’Inspecteur d’académie annoncera par la
suite les suppressions et redéploiements de postes dans les collèges du
Var pour la prochaine rentrée scolaire)

Un préavis de grève est déposé.

Elle propose aux sections syndicales académiques d’organiser également
un Rassemblement le Vendredi 28 mars 2008 devant le Rectorat, jour du Comité
Technique Paritaire Académique qui doit porter sur les fermetures de postes dans
les lycées de l’académie

Navigation

Brèves Toutes les brèves