compte-rendu de la réunion départementale d’Emancipation du 19 septembre

, par  Emancipation 83

Compte-rendu de la réunion départementale d’Émancipation du 19 septembre

11 personnes présents (SNES, SNUipp, SUD, non-syndiqué). Nous avons beaucoup parlé des mobilisations concernant le Var, mais aussi d’autres points qui intéressent Émancipation.

Les mobilisations en cours :

Il y en a de diverses sortes :
1) La mobilisation contre les franchises médicales (29 septembre) : nous sommes intervenus au conseil syndical académique du SNES et au comité fédéral de la FSU du Var sur cette question, pour demander que des initiatives soient organisées en ce sens notamment le 29 septembre. Une bonne partie de la direction académique du SNES n’a pas été très ouverte à cette perspective, d’ailleurs en général il a été peu question d’action à cette réunion. En revanche le comité fédéral du la FSU du Var a marqué son intérêt, et un accord de principe pour envisager des actions s’est dégagé.
Finalement après quelques péripéties une initiative unitaire a pu avoir lieu le 29 septembre, puis après une initiative d’ATTAC une nouvelle apparition sur les marchés le 13 octobre pour interpeller la population.
Il apparaît nécessaire, quand les organisations importantes manquent de réactivité, d’y porter des exigences d’action, mais aussi de prendre les choses en main nous-mêmes et avec tous ceux qui le veulent (ATTAC, courants syndicaux, militants de gauche, etc...) : aller faire des distributions de tracts dans les villages, rassembler tous les militants qui sont d’accord pour agir notamment dans le Centre et Haut-Var...

2) défense des bureaux de poste : dans le Nord du Var (zone rurale) il y a traditionnellement des mouvements de lutte pour défendre les services publics (souvent à l’initiative de maires ruraux).
Depuis peu le maire de Varages (un maire de gauche très combatif sur ces questions) a réuni la population de son village en AG contre la fermeture partielle de la Poste. Il en est sorti une pétition, question d’élargir l’action pourrait se poser. Est-ce qu’à terme il y a la possibilité d’une action un peu importante sur cette question dans le Haut-Var, en lien avec les réseaux militants (rassemblement ? Manif ?).
En tout cas les présents décident :
- de relayer la pétition dans un premier temps
- d’informer dans nos organisations, pour que les organisations syndicales syndicales soient prêtes à mobiliser et informer.

3) coordination des établissements du Haut et Centre-Var : l’année dernière une coordination des établissements du second degré avec des fédérations locales de parents, avait mené des actions sur les conditions de la rentrée 2007. Les présents ont une discussion sur la situation de rentrée, car il y a des problèmes dans plusieurs établissements de la zone. Il est possible que la coordination soit relancée (avec une nouvelle réunion courant octobre), nous devons nous y impliquer, il serait bien à cette occasion que la coordination ait une expression publique pour marquer le paysage et montrer qu’il y a des problèmes nombreux à la rentrée (contrairement à ce que proclame l’Inspection Académique ce n’est pas une bonne rentrée). Il serait sans doute utile aussi :
- que l’on renouvelle la participation à cette structure en persuadant des collègues "nouveaux" de venir
- que l’on lance des ponts pour faire venir le premier degré, pour déborder du strict cadre second degré.

4) Stage sur les pratiques de luttes :
Il a semblé aux présente-s qu’Emancipation pourrait prendre l’initiative d’un stage syndical sur la question des pratiques de luttes dans le Var (quels liens entre les pratiques « classiques » et les nouvelles formes de lutte comme la désobéissance civile, quels enjeux et quels risques face à la répression du mouvement social) ; cela permettrait de faire réfléchir ensemble les militants syndicaux, et plus largement les militants du mouvement social. Il faudrait pour cela :
- préparer les aspects pratiques (autorisations d’absence, lieux de réunion, programme précis du stage...).
- proposer à d’autres organisations ou militants susceptibles d’être intéressées de co-organiser l’initiative. Le but serait d’avoir une dimension intersyndicale.
A notre prochaine réunion en novembre nous en discuterons plus à fond, pour déterminer avec qui nous prendre contact, quand une date de réunion unitaire, etc...

La vie de la tendance Émancipation
sur le plan national :

1) la Revue nationale : des remarques et surtout un certain nombre de propositions très pratiques pour la maquette ont été faites.
2) le Forum Social Européen : les présent-e-s sont favorables à ce qu’Émancipation prenne contact avec des organisations féministes pour un appel concernant le problème de la la laïcité et des intégrismes notamment dans les FSE. Il y a aussi sans doute nécessité d’une discussion plus générale sur la situation altermondialiste, et l’évolution des Forums Sociaux.