rentrée 2007 : action au lycée de St-Maximin

, par  Emancipation 83

Ci-dessous et en pièce jointe, le courrier des représentants des personnels au recteur de l’académie de Nice.
Le lycée de St Maximin est mobilisé, ce qui a un eu un écho dans la press locale. Une délégation sera reçue au rectorat lundi 18 juin.
A suivre...

Le personnel du Lycée Polyvalent Maurice Janetti

Objet : création d’un poste fixe de C.P.E.

Saint Maximin, le 8 juin 2007

A Monsieur le Recteur de l’Académie de Nice,

Monsieur le Recteur,
Les enseignants, le personnel du lycée polyvalent Maurice Janetti et les représentants des parents d’élèves attirent votre attention sur les points suivants :
Depuis l’ouverture du lycée en septembre 2005, il n’existe qu’un seul poste fixe de C.P.E., or depuis octobre 2006, la titulaire est en très longue maladie. Nous avons bénéficié de remplacements erratiques par des personnels T.Z.R. Et contractuels (pour 7h par semaine) qui ont à peine permis d’assurer la continuité du service.
Rappelons que ce lycée héberge déjà un internat, ce qui à soi seul justifie la présence d’un C.P.E. À temps complet. En outre à la rentrée 2007, nous accueillerons 1000 élèves et nous n’acceptons pas l’idée qu’un second poste ne soit pas créé. L’ouverture de filières professionnelles et d’une troisième DP6 nécessite un accompagnement permanent.
Les dysfonctionnements constatés (absence de C.P.E le mardi matin de 8h à 10h30, et mercredi et vendredi après-midi, nuits à l’internat prises en charge par un seul surveillant, et absence à tous les conseils de classe) ont entraîné des incidents, sans gravité, heureusement.
Sachant qu’une C.A.P.A. Doit se tenir le 19 juin 2007 afin d’affecter les C.P.E., nous vous demandons d’intervenir pour l’attribution d’un deuxième poste provisoire dans notre établissement pour la rentrée 2007 (T.Z.R.), et de prévoir la création d’un deuxième poste fixe pour la rentrée 2008.
Nous nous permettons de vous rappeler que nous nous sommes déjà adressé à vous à plusieurs reprises :

- motion du C.A.du 19 septembre 2006,

- lettre avec pétition des parents d’élèves,

- demande d’entretien,

- les nombreuses interventions auprès de vous du proviseur et du proviseur adjoint.
Tout le personnel reste vigilant et attend une réponse favorable à une demande légitime afin d’éviter une rentrée perturbée.

Soyez assuré, Monsieur le Recteur, de nos sentiments dévoués.

Navigation