Education à l’image

, par  Emancipation 83

Texte présenté - et adopté - au congrès académique du SNES par 29 Pour, 5 Contre, 33 Abstention, 5 Refus de Vote.

Amendement Emancipation- Education à l’image.

L’image est un produit de l’activité humaine. Elle revêt donc un caractère social. Elle constitue en même temps un moyen d’expression et ainsi est sous tendue par une série d’intentionnalités. L’image est donc une mise en scène, pensée, élaborée, qui vise à dire quelque chose, induisant la transmission d’un message.

Dans la société actuelle, l’image occupe toujours plus l’ensemble de l’espace physique social. Son omniprésence l’a même transformé en rapport social (rôle de la télévision, d’Internet, du cinéma, etc.). Cette (nouvelle) fonction de l’image en fait un enjeu économique et politique majeur. L’image constitue ainsi des formes et des contenus idéologiques. Il s’agit donc de la comprendre pour y répondre de manière adéquate.

Comprendre l’image, c’est savoir appréhender sa composition, ses composantes, leur interaction afin de lire, décoder, déchiffrer, construire son sens, lui-même déterminé par un contexte historique global.

Eduquer à l’image, c’est donc permettre à nos élèves, futurs citoyens, d’être à même de pouvoir et de savoir appréhender l’image dans son ensemble par une distance critique et analytique. C’est par là même leur donner la capacité de mieux comprendre le monde et ainsi faciliter leur intégration à celui-ci de par un positionnement plus raisonné par rapport à ce que ce monde reflète.

Le SNES promeut ainsi tous les efforts visant à rendre les élèves capables de s’approprier des outils d’analyse(s) visant à toujours mieux saisir les différents niveaux de lecture de l’image.

Brèves Toutes les brèves